Traditions au 21ème siècle

Le folklore est un des traits qui définissent une société et, au sein du folklore, la danse. Cette terre est riche en danses que l’on retrouve régulièrement lors des fêtes et des célébrations religieuses. L’aurresku en fait partie. Il s'agit d’une danse honorifique qui sert d’hommage, qui est aujourd’hui dansée dans les mariages, les congrès... Il y a aussi l’ezpatadantza, ou danse d’épées, liée à la commémoration ou à la remise des honneurs. Certaines danses ne peuvent manquer lors de toute fête digne de ce nom, en particulier dans la Vallée d’Arratia, comme la jota et l’arin-arin.

Son d’identité

En Euskadi, il existe des instruments musicaux ancestraux faisant partie de l’identité du pays. Ils sont utilisés pour jouer traditionnellement dans les fêtes patronales, les foires et les fêtes rurales, et certains font même partie de la musique culte. Parmi les plus populaires, se trouvent le txistu (type de flute) à quatre trous, et la txirula. Également à vent, il y a la trikitixa (type d’accordéon), la dultzaina, la gaïta ou encore l’alboka (faite avec des cornes de jeune taureau). La txalaparta est un instrument de percussion, qui a pu être à l’origine un moyen de communication ou un outil de production du cidre, grâce au mouvement vertical des makilas (bâtons).

Authentique passion

Nombreux sont les signes de ferveur populaire qui peuvent être observés dans les localités de Bizkaia, mais, parmi ceux-ci, ceux de Balmaseda et de Durango se distinguent de manière particulière.

Il semblerait qu’on puisse commencer à parler de représentation vivante de la passion de JésusChrist à Balmaseda à partir de la dernière décennie du XIXème siècle, mais ce n’est qu’en 1963 qu’est représentée « La Crucifixion ». Au Chemin de Croix Vivant de Balmaseda, la population de la commune participe avec plus de 500 personnes qui, par tradition, promesses et pour d’autres raisons religieuses, sont protagonistes d’une célébration unique, représentant chaque année avec une vraisemblance extraordinaire, les moments les plus dramatiques de la vie de Jésus.

La Passion Vivante de Durango est différente des autres puisqu’elle est la seule à durer trois jours et à avoir lieu dans un décor unique. Elle fixe ses débuts au XVIIème siècle et environ 150 personnes y participent. www.viacrucisbalmaseda.com

DURANGOKO AZOKA La culture basque de la foire

Le Salon du Livre et du Disque Basques de Durango est un concours qui se tient chaque année dans la ville biscaïenne la première semaine de décembre, durant le Pont de la Constitution. Il est considéré comme la vitrine la plus importante de la culture basque, puisqu’il est le lieu idéal pour découvrir les travaux des maisons d’édition et de disques d’Euskadi. Traditionnellement, ce concours est beaucoup plus qu’un salon de livres et de disques puisqu’il est le lieu de rencontre des bascophones et des personnes s’intéressant à la culture basque.

Durant le Salon, des milliers de personnes sortent dans la rue et profitent de la meilleure ambiance festive. Il s’agit là, sans aucun doute, de la meilleure manière de voir des représentations en direct, d’apprendre des danses traditionnelles et de parcourir les rues de cette commune.

La FIERTÉ de ce qui est nôtre

Bilbao Basque Fest

Les processions de la Semaine Sainte cohabitent à Bilbao avec la culture, le sport et la gastronomie. Cela est possible grâce au Bilbao Basque Fest, un festival qui réunit la tradition et la modernité autour de cinq axes: Kultura, Musika, Market, Sport et Gourmet unis par l’image du « lauburu » (croix basque), symbole par excellence de la culture basque. Des expositions d’art, de la danse et du théâtre de rue, des animations pour enfants, des foires artisanales, des concerts, des produits de conception basque et des exhibitions de sports traditionnels sont quelques-unes des activités dont vous pourrez profiter.