null La côte ou l’intérieur ? Nous avons tout.


En Bizkaia, nous avons tout ce qu'il faut, depuis un littoral magnifique où vous pouvez profiter de belles plages et de toutes sortes d'activités nautiques jusqu'à une région intérieure où vous pouvez vous échapper de la ville et vous perdre entre nature et culture.

Le charme de la côte

Tout au long de ses 150 kilomètres, la côte de Bizkaia offre des panoramas de carte postale. Les assauts de la mer Cantabrique contre les terres ont donné naissance à un paysage côtier riche en formations géologiques inestimables, comme les falaises de Punta Galea, le flysch de la côte de Getxo et de Sopela ou les coussins de lave de la plage de Meñakoz à Barrika.

Grâce à ces éléments, à la forme géographique de son littoral et à la richesse de sa culture et de ses traditions maritimes, Bizkaia offre une multitude d'activités à pratiquer en famille ou entre amis.

Nos plages

Parmi les 28 plages de Bizkaia, vous pouvez choisir celle qui correspond le mieux à vos goûts. Si vous recherchez l'accessibilité et de bonnes communications, nous vous recommandons de visiter les plages d'Ereaga, Arrigunaga, Sopela, Plentzia ou Gorliz, qui sont accessibles en métro. Ces plages sont parfaites pour y passer la journée sans trop s'éloigner de la zone métropolitaine de Bilbao.

En revanche, si vous cherchez à vous détendre et à vous éloigner de la ville, les plages de Muskiz, Bakio, Sukarrieta, Ibarrangelu ou Lekeitio sont parfaites pour vous. Toutes sont d'une grande beauté, tranquilles et contrastées, avec un cadre magnifique, parfait pour passer la journée.

Enfin, la côte de Bizkaia offre des activités pour les sportifs et les amateurs d'adrénaline. Par exemple, si vous êtes passionné de surf, les plages de Sopela, Muskiz ou Mundaka sont internationalement reconnues pour le pratiquer. D'autre part, si vous recherchez une poussée d'adrénaline, les plages de Gorrondatxe et Barinatxe et leurs falaises respectives offrent la possibilité de profiter de vues incroyables tout en pratiquant le parapente.

Nos villages côtiers

Se perdre dans nos villages côtiers, c'est s'imprégner de nos traditions et coutumes ancestrales.

Bermeo est une localité tournée vers la mer. La beauté de son port de pêche et de ses maisons pittoresques attire immédiatement notre attention. Depuis l’Echauguette, on peut voir le cap d'Ogoño et l'île d'Izaro. Les autres lieux à ne pas manquer sont le Musée du Pêcheur et les églises de Santa Eufemia et Santa María de la Asunción.

Non loin de Bermeo, on peut visiter San Juan de Gaztelugatxe. L'ermitage pittoresque est relié à la terre ferme par un pont de pierre et une langue de terre formée par deux grandes arches. Le pont se transforme en un chemin étroit de 241 marches qui zigzague d'un côté à l'autre jusqu'au sommet. Une fois que vous aurez atteint le sommet, vous verrez la façade de l'église avec sa cloche au sommet. La récompense de cet effort en vaut la peine. Vous verrez l'un des paysages les plus singuliers et les plus beaux de cette côte sauvage qui est la nôtre.

La municipalité de Lekeitio se trouve à 35 kilomètres de Bermeo. Son activité tourne est également orientée vers la mer. Nous tenons également à souligner la beauté de son port. Vous pouvez poursuivre votre visite en allant à la plage d'Isuntza et même traverser jusqu'à l'île de San Nicolás si la marée est basse. Il est incontournable de se perdre dans les rues médiévales de la Vieille Ville. L'imposante Basilique de l'Assomption de Santa María, le palais d'Abaroa et le phare de Santa Catalina sont d'autres lieux à ne pas manquer.

En poursuivant la route le long de la côte, nous arrivons à la dernière localité côtière de Bizkaia : Ondarroa. C'est un autre village de pêcheurs très intéressant à visiter. Fondé au XIVe siècle, il a progressivement gagné du terrain sur la mer, d'où ses maisons perchées à flanc de colline. L'embouchure de la rivière Artibai forme un estuaire caractéristique avec son vieux pont non moins caractéristique. Le long de ses rues, vous pourrez visiter la tour Likona, l'ancien hôtel de ville, l'église de Santa María ou l'Ancienne Confrérie.

À l’aventure vers l’intérieur

Si la côte de Bizkaia est spectaculaire, l'intérieur de la province n'est pas en reste. Dans le relief accidenté de cette terre, la nature se montre dans toute sa splendeur. Vous pourrez escalader des montagnes qui touchent le ciel ou faire des randonnées dans des vallées parsemées de belles prairies. Dans les trois parcs naturels de Bizkaia (Armañón, Gorbeia et Urkiola), vous trouverez toutes sortes de sentiers : des simples promenades pour s'amuser en famille aux chemins traversant des terrains accidentés qui ne conviennent qu'aux randonneurs expérimentés.

Le Parc Naturel d’Urkiola

Situé à l'extrême sud-est de Bizkaia, dans la chaîne de montagnes formée par l'Aramotz-Eskubaratz, les montagnes de Durangaldea et la sierra d'Aragio, le Parc Naturel d’Urkiola est l'un des joyaux les plus impressionnants que la nature nous offre au travers de sept municipalités de Bizkaia et une d'Araba.

Selon la légende, Mari était la principale déesse de la mythologie basque préchrétienne. Elle habite tous les sommets des montagnes basques, mais le plus important est la grotte de la face orientale du mont Anboto, qui donne à Mari le surnom de "Mari de Anboto" ou "Dame d'Anboto".

Le Sanctuaire actuel, centre géographique d'Euskadi, est une œuvre néo-romane qui n'a jamais été achevée. Cependant, la tour du précédent est toujours debout. Il existe également des chapelles et des espaces pour héberger les visiteurs et les pèlerins lors des processions. L'ermitage Santo Cristo, dédié à la Vera Cruz, et l'ermitage Santa Apolonia ou Santutxu, très proche du Sanctuaire, méritent d'être mentionnés.

Les principales activités que l’on peut y trouver sont la randonnée et l'escalade, l'apprentissage de la flore et de la faune locales ou tout simplement profiter des environs en toute tranquillité.

Le Parc Naturel d’Armañón

Comme nous avons adoré notre expérience dans le Parc Naturel d'Urkiola, nous avons déjà planifié notre prochain périple, cette fois dans le Parc Naturel d’Armañón.

Il est situé dans les municipalités de la Vallée de Karrantza et Trucios-Turtzioz et abrite des sites d'une grande beauté naturelle tels que la grotte Torca del Carlista, considérée comme la plus grande grotte souterraine d'Europe, ainsi que les grottes de Pozalagua et Santa Isabel.

Dans la grotte de Pozalagua, la seule qui puisse être visitée, vous pourrez contempler un monde souterrain d'une beauté époustouflante et admirer, outre les stalactites et les stalagmites, l'une des plus grandes concentrations au monde de stalactites excentriques, c'est-à-dire celles qui croissent de chaque côté. Les prix varient de 4 à 7 euros, et l’entrée est gratuite pour les moins de 8 ans.

Un autre recoin est l'Amphithéâtre, où des activités culturelles sont organisées grâce à l'excellente acoustique du lieu. Il est également indispensable de visiter la Parketxea, qui est le Centre d'Interprétation du Parc Naturel d'Armañón et des Monts d'Ordunte. Les vues depuis son mirador sont impressionnantes et l’on peut y observer un panorama exceptionnel sur la vallée de Karrantza avec les montagnes d'Ordunte en arrière-plan. Vous pourrez également découvrir une partie du patrimoine industriel de Karrantza dans une galerie située à 40 mètres sous terre.

Et bien sûr, vous pourrez vous y perdre et profiter librement de la beauté du Parc Naturel d'Armañón.

Le Parc Naturel du Gorbeia

Des sommets qui effleurent les nuages, des roches acérées qui surgissent des pâturages, des grottes où vivent des légendes, des marécages pleins de vie, des forêts centenaires enveloppées de calme, des hameaux qui maintiennent nos anciennes coutumes, des villages chargés d'histoire ...

En outre, les environs du Gorbeia, qui ont été déclarés parc naturel en 1994, conservent un riche patrimoine naturel avec une grande diversité de paysages. L'un de ces paysages est le marécage de Saldropo, à Zeanuri, un écosystème unique qui s'est développé dans une ancienne tourbière et qui abrite actuellement une végétation particulière de grande valeur écologique, et différentes espèces d'amphibiens, de reptiles, d'oiseaux et de mammifères.

Un autre paysage inoubliable est celui du Biotope Protégé d'Itxina, un ensemble de formations karstiques qui met en valeur ses roches tout en cachant de nombreuses grottes et gouffres, dont certains dépassent les 1.000 mètres de profondeur. Il constitue le cœur du parc naturel et préserve certains de ses trésors les plus précieux, tels que des hêtres centenaires ou des espèces végétales uniques, ainsi que des vues panoramiques uniques sur les formations rocheuses grises émergeant de la terre. L'Œil d’Atxalur, un creux dans la roche qui ressemble à une porte vers un environnement magique, est particulièrement frappant.

Sur les contreforts du Gorbeia, Ubide est un petit village à la frontière entre Bizkaia et Araba, avec la particularité d'être le village le plus haut de Bizkaia (581 m). Les rues de ses deux quartiers, San Juan et Madalena, conservent encore l'essence des villages ruraux d'antan, ainsi qu'un important patrimoine, comme les vestiges d'une route médiévale qui le traversait en passant à côté de la mairie, là où les ruisseaux Undebe et Zubizabala se rejoignent, pour aller ver l'église de San Juan, du XVIe siècle.