Gernika, histoire vivante du peuple basque

Le 26 avril 1937 est un jour noir dans notre histoire. Ce jour-là, un conglomérat de forces aériennes allemandes et italiennes rasa la ville pour soutenir le camp franquiste pendant la guerre civile. La population fut massacrée, mais la Casa de Juntas et l'Arbre de Gernika ont survécu. Leur survie contribua encore plus à faire de ce chêne un symbole du peuple basque et de la ville une icône pacifiste.

Au Moyen Âge, il était courant que les dirigeants de différents peuples, de ce qu'on appelle aujourd'hui l'Europe, se réunissent sous un arbre pour créer leurs lois et conclure des accords. En fait, la Chambre des Conseils de Gernika a accueilli l'assemblée dans laquelle le pouvoir législatif de Biscaye a été exercé. À cette époque, la convocation aux assemblées se faisait en faisant retentir des cors depuis les monts alentours (d'où leur surnom de « montes bocineros »), cinq sommets stratégiquement situés. D'ouest en est, Kolitza, Ganekogorta, Gorbeia, Oiz et Sollube. Vous pouvez monter sur n'importe lequel de ces sommets et vous faire une idée de la façon dont les cors sonnaient simultanément et dont des brasiers étaient allumés pour convoquer les assemblées.

La visite de la Casa de Juntas et du chêne médiéval est une étape obligatoire si vous voulez connaître l'histoire, non seulement de la Biscaye, mais aussi des villes de tout le Pays Basque, avec une tradition culturelle, linguistique et ethnographique commune. De style néoclassique, la Casa de Juntas a été conçue par l'architecte Antonio de Etxebarria. Sa construction fut achevée en 1833. La salle principale est la salle de réunion et c'est ici que se tiennent actuellement les sessions plénières des Assemblées Générales de Biscaye. Elle est décorée de portraits des différents Seigneurs de Biscaye ainsi que d'éléments de l'ermitage de Santa María la Antigua, l'église qui occupait autrefois ce même lieu.

En plus de cette salle, on peut remarquer la Salle des Vitraux, avec comme principal protagoniste, le vitrail qui couvre son plafond et dans lequel sont représentés l'arbre de Gernika et l'histoire de ces assemblées.

L'entrée au bâtiment est gratuite et des visites guidées sont proposées en basque, espagnol et anglais. Il ne faut pas oublier que pour ce service, il est important de prendre rendez-vous à l'avance car l'histoire continue à s'écrire dans la Casa de Juntas.

Notre arbre, le chêne

L'Arbre de Gernika est le passé, le présent et l'avenir de l'histoire basque. Un symbole de notre identité. Aujourd'hui encore, le Lehendakari jure son office sous ses branches, comme les Seigneurs de Biscaye dans l'Antiquité. Il est représenté sur les armoiries de Biscaye et a inspiré la chanson "Gernikako arbola", de José María Iparaguirre, qui est devenue un hymne basque non officiel.

Le premier Arbre de Gernika, l’"Arbre Père", date du 14ème siècle. Cependant, l'arbre que nous pouvons voir aujourd'hui a été planté en 2015. Les restes d'un autre arbre de Gernika, plus ancien, peuvent être vus dans les jardins entourant la Casa de Juntas. Ce "Vieil Arbre" a été planté en 1742 lorsque l’"Arbre Père" s'est desséché.

En plus d'être un symbole de l’identité et de la souveraineté basque, l'Arbre de Gernika a traversé les frontières. Ces dernières années, une soixantaine de pousses de ce noble chêne ont été plantées dans diverses communautés de la diaspora basque dans des pays lointains comme l'Argentine, la Colombie, le Mexique, les États-Unis ou l'Australie. La remise de ces arbres n'est pas aléatoire.  En fait, ils sont décernés à des entités et institutions importantes qui servent l'intérêt public et social. Chaque exemplaire est accompagné d'un certificat d'authenticité signé par le président des Assemblées Générales de Bizkaia.

Excursions

Nous vous recommandons de compléter votre visite à Gernika-Lumo par un arrêt dans deux musées fondamentaux : le Musée de la Paix et le Musée Euskal Herria. La Fondation du Musée de la Paix est un musée interactif qui vous transporte jusqu'au 26 avril 1937, date à laquelle les bombes ont réduit la ville en cendres. Son impressionnante exposition photographique et les témoignages audiovisuels émouvants des survivants du massacre en font un arrêt incontournable.

Si vous voulez compléter le puzzle historique basque, n'oubliez pas de visiter le Musée de la Paix et le Musée Euskal Herria

D'autre part, au Musée Euskal Herria, situé dans un palais baroque, vous pourrez découvrir l'histoire du peuple basque, notre culture et nos traditions, ainsi que notre folklore et notre sport (Herri Kirolak) d'une manière interactive.

De plus, si vous êtes intéressé à passer à l'action, le plus grand fronton du monde encore en activité, le Jai Alaï, se trouve à proximité. Vous pourrez y découvrir l'histoire de la cesta punta, et même jouer un match de ce célèbre sport. Le premier à 15 points gagne.

Les flèches jaunes et le nombre de pèlerins que vous trouverez dans votre promenade à travers la ville, trahissent le passage du Chemin de Saint Jacques par Gernika-Lumo. Il fait partie de la route du nord, qui se distingue par la beauté de ses paysages. Les pèlerins arrivent de la Collégiale de Ziortza et à Gernika ils se reposent avant d'affronter la prochaine étape en direction de Bilbao.

Comment s'y rendre

Gernika-Lumo est située dans la région de Busturialdea, au cœur de la Réserve de la biosphère de l’Urdaibai. Ce village historique est très bien relié par la route et le rail avec Bilbao et le reste de Biscaye et vous pouvez y venir en transports privés ou publics.

  • Train

    Depuis Bilbao, vous pouvez prendre la ligne Atxuri-Gernika-Bermeo d'Euskotren, au départ de la gare d'Atxuri. L'arrêt au centre de Gernika est Geltoki Plaza.

  • Autobus

    Vous avez plusieurs lignes de Bizkaibus qui vous conduisent à Gernika depuis Bilbao et le reste de Biscaye. Consultez les horaires et les fréquences sur la page Bizkaibus.

  • Voiture

    36 kilomètres séparent Bilbao de Gernika, un peu plus d'une demi-heure de route. Vous devez prendre l'AP-8 jusqu'à Amorebieta-Etxano et d'ici prenez la route BI-635 qui vous mènera au centre du village.

Gastronomie

Où manger

Vous ne pouvez pas quitter Gernika sans essayer une bonne assiette d’haricots, surtout en hiver ou quelques piments de Gernika frits avec une pincée de sel. C'est un régal. En plus des bars ou des restaurants de la ville, vous pourrez déguster à la foire des produits locaux tels que les talos de chorizo ou un pintxo d'Idiazabal.

Puisque vous êtes à Gernika, dans la réserve de l’Urdaibai, dans une région entourée de petites parcelles de vignes, nous vous encourageons à visiter un domaine viticole de Bizkaiko Txakolina pour déguster notre vin côtier. Vous pouvez déguster ce vin et apprendre à l'associer aux fruits de mer, poissons et entrées.

Logement

Où dormir

Si vous avez l'intention de passer la nuit à Gernika-Lumo, vous devez garder à l'esprit que le logement n'est pas très abondant dans la ville, nous vous recommandons donc de réserver à l'avance. Vous pouvez choisir entre hôtels, maisons rurales ou appartements dans la même Gernika mais aussi dans les villages environnants.

Si vous venez en voiture, il n'y a pratiquement pas de distance entre les villages de la région, vous aurez donc à votre disposition un éventail plus large pour vous reposer dans ce bel environnement.

  • Casa de Juntas at Arbre de Gernika
    Allende Salazar, 1.
    48300 Gernika-Lumo
    Téléphone: 94 625 11 38
    E-mail: batzar.etxea@bizkaia.net

    Foundation du Musée de la Paix de Gernika
    Foru plaza, 1.
    48300 Gernika-Lumo
    Téléphone: 94 627 02 13
    E-mail: museoa@gernika-lumo.net

    Museo Euskal Herria
    Allende Salazar, 5.
    48300 Gernika-Lumo
    Téléphone: 94 625 54 51
    E-mail: euskalherriamuseoa@bizkaia.eus

    • Horaire

      Office de Tourism
      Basse saison (de novembre à Pâques)

      Du lundi au vendredi : de 10h à 18h

      Samedis et dimanches : de 10 h à 14 h

      Haute saison (de Pâques jusqu'au dernier lundi d'octobre)
      Du lundi au samedi : de 10h à 19h

      Les dimanches : de 10h à 14h

      Jours de fermeture dans l'année :
      Janvier : 1 et 6

      Décembre : 24, 25 et 31

      Fondation du Musée de la Paix
      Mars-Septembre

      Lundi : fermé (sauf jours fériés)
      Du mardi au samedi : de 10h à 19h

      Dimanche : de 10h à 14h

      Janvier : du 1er au 30, fermé pour maintenance annuelle.

      Casa de Juntas et Arbre de Gernika
      Tous les jours de 10h à 14h et de 16h à 18h

      De juin à septembre : ouvert jusqu’à 19h

      Entrée gratuite.

      Musée Euskal Herria
      Du mardi au samedi : de 10h à 14h et de 16h à 19h

      Dimanche : de 10h30 à 14h30

      Jours fériés, juillet et août : de 10h30 à 14h30 et de 16h à 19h30

    • Prix

      Billet unique Musée de la Paix + Musée Euskal Herria : en vente à l’Office de Tourisme de Gernika au prix de 4,75€

    • Situation

      Gernika-Lumo

  • Si vous avez l'intention de venir à Gernika pendant votre voyage, nous vous recommandons d'acheter le billet unique pour une visite au Musée de la Paix et au Musée Euskal Herria. L'entrée à la Casa de Juntas est gratuite. Ce billet est valable 15 jours. Veuillez noter que les musées sont fermés le lundi. 

    Office de Tourisme
    Artekalea, 8.

    Téléphone : 94 625 58 92

    E-mail :
    turismo@gernika-lumo.net