angle-left Urdaibai: les poumons de Biscaye

En Urdaibai, nous rencontrons différents écosystèmes : le paysage côtier est bordé de montagnes, de marais et de zones sablonneuses. Trois types d'eau convergent ici : l'eau salée de mer, l'eau douce du fleuve et les deux eaux mélangées. Grâce à cette relation, la faune et la flore de la biosphère sont très riches car il y a beaucoup d'espèces différentes qui coexistent au même endroit.

La plupart des habitants de la région travaillent dans le secteur agricole. Grâce à l'amour qu'ils éprouvent pour leur terre et à leur travail acharné, ils maintiennent la région dans un état optimal, pour le plus grand plaisir des visiteurs. Ensuite, il y a les autres «voisins» de l'endroit, ceux à plumes, comme le paon, le héron ou le canard de Scandinavie, qui savent qu'ils ne trouveront pas dans leur long voyage migratoire un meilleur hébergement que l'Urdaibai lui-même.

L'histoire et l'art méritent un chapitre à part dans l’Urdaibai. Si vous aimez la marche et la randonnée pédestre, vous devez visiter la Forêt Peinte d'Oma du peintre Agustín Ibarrola et les Grottes de Santimamiñe, avec des peintures datant de 13.000 ans AC.

Les marais d'Urdaibai sont devenus la zone humide la plus importante du Pays Basque en raison de leur taille et de la grande diversité de leurs habitats. C'est aussi un lieu de repos important pour les oiseaux migrateurs. 

Les marais jouent un rôle particulier en Urdaibai et depuis 1994, ils sont considérés comme une Zone de Protection Spéciale des Oiseaux et font également partie du réseau Natura 2000.

De la boue des marais de Gernika aux grandes portes qui s'ouvrent vers la mer Cantabrique, nous disposons de nombreux endroits intéressants. Dans ce sens, il est essentiel que vous organisiez bien votre temps pour profiter de ce paradis comme vous le souhaitez.

L'écologie et l'ornithologie méritent une attention particulière en Urdaibai. Il est intéressant de voir comment les ressources naturelles ont été utilisées de la manière la plus efficace et durable possible grâce à un modèle socio-économique respectueux de l'environnement. A Urdaibai, vous pouvez pratiquer de nombreuses activités sportives comme la randonnée pédestre, le vélo, les routes maritimes, le kayak ou l'observation des oiseaux.

Des activités à ne pas manquer

À vue d’oiseau. Le balbuzard pêcheur, l'hirondelle, le moucherolle gris ou la cigogne sont des oiseaux que vous pouvez voir si vous faites de l'ornithologie près du Urdaibai Bird Center, un musée extraordinaire pour les amateurs d'oiseaux. C'est une expérience unique dans laquelle vous apprendrez toutes les informations pertinentes sur les plus de 200 oiseaux qui parcourent la région. Situé à Gautegiz Arteaga, au cœur de l'Urdaibai, ce musée a pour but de fournir toutes les informations pertinentes sur les oiseaux indigènes et leurs migrations. Le site lui-même est l'observatoire des marais, et la Société scientifique d'Aranzadi est responsable de la recherche dans la région. Il est de plus en plus populaire auprès des visiteurs. Lors de son ouverture en 2013, le musée n'a accueilli que 5.379 visiteurs. Selon les données de 2016, ce nombre était de 34.280.

En plus de la beauté de la côte, à l'intérieur des terres, vous serez plongés dans le paysage sauvage des montagnes de Kortezubi. Ici, vous pourrez faire une promenade dans la magique Forêt Peinte d'Oma, de l'artiste biscayen Agustín Ibarrola, et voir pendant quelques instants les traces laissées par les habitants des grottes de Santimamiñe, 13.000 ans AC.

Du marais à la mer. Autour du camping de Laida d'avril à octobre, des excursions en canoë sont organisées pour profiter des eaux d'Urdaibai. Il faut environ une demi-journée pour terminer le voyage. Le parcours commence dans les marais de Gernika et l'objectif est de retourner au camping par la rivière Oka. Au cours du voyage de huit kilomètres et demi, vous verrez des marais salés, des moulins anciens, les chantiers navals de l'Urdaibai et de nombreux oiseaux. Il convient à tous les âges, ne comporte pas de difficulté majeure, et très recommandable pour l’effectuer avec des amis ou en famille.

Les sentiers d’Urdaibai. Il y a de nombreux itinéraires à choisir si vous voulez visiter l’Urdaibai, comme les forêts de chênes verts, les rivières Oka et Mundaka ou les plages et les falaises qui parsèment la région. Par exemple, vous pouvez marcher sur la route du poisson (route GR-38) de Bermeo à Ondarroa. Ce parcours vous permettra d'apprécier les variations du paysage.

Cyclisme et VTT. Le vélo est un bon moyen de transport pour découvrir la région. Cela peut aussi se faire à pied mais il y a beaucoup de kilomètres, donc rouler à vélo est plus rapide. Il y a beaucoup de routes à faire sur deux roues, que ce soit sur asphalte ou à travers des montagnes. Afin de vous donner une vue d'ensemble de la région, nous vous recommandons de vous promener le long de tout l'estuaire, de Mundaka à Gernika et de Gernika à Laida. De Mundaka à Gernika, la promenade peut se faire en «bidegorri» (voie cyclable) et la partie qui va de Gernika à Laida est une partie tranquille de la route sans trop de circulation.

La forêt peinte d'Oma. A l'intérieur de l'Urdaibai se trouve la forêt peinte d'Oma. Un coin plein de magie et d'arbres peint par l'artiste Agustín Ibarrola dans les années 1960. Avec le temps, cette forêt située à Kortezubi est devenue un point d'intérêt touristique de l'intérieur de Biscaye.

La visite est circulaire et dure environ deux heures. C'est une expérience fortement recommandée pour la famille. Vous devez laisser la voiture dans le parking de Lezika, à côté de la cidrerie. C'est ici que la marche commence, en montée. Cette montée est la partie la plus difficile du parcours. Ensuite, suivez le sentier jusqu' à la forêt. En arrivant dans la forêt, vous devrez laisser de côté le chemin et vous guider grâce aux panneaux explicatifs situés dans les arbres. Les peintures d'Ibarrola ne sont pas au hasard : chacune est spéciale. Elles ne se comprennent pas seules car elles constituent un tout. Depuis en haut, les arbres en groupe créent des images complexes et en raison de la perspective, le visiteur devient partie intégrante de l'œuvre.

Quand vous aurez terminé de visiter la forêt, prêtez attention aux panneaux qui vous mèneront à la route d'Oma. Grâce à une petite route qui vous fera passer par les quartiers de Basondo et Elexalde vous retournerez à la cidrerie, votre point de départ.

Le trésor souterrain de Santimamiñe. Datées de 13.000 AC, ces grottes du Paléolithique supérieur sont situées dans le district de Basondo de Kortezubi, sur les pentes du Mont Ereñozar et près du début de la route forestière d'Oma. En 1961, les peintures murales de la grotte ont été découvertes: figures de bisons, chèvres, ours, chevaux, ... La découverte a été impressionnante. En 2006, l'accès à l'intérieur des grottes a été fermé et depuis lors, les visites se font avec un guide. Ces visites atteignent l'entrée de la grotte, à 40 mètres et vous donnent la possibilité de voir le site. Ensuite, pour en voir plus, il faut monter au centre d'interprétation de l'ermitage pour la visite en 3D de l'intérieur de la grotte. Elle dure environ une heure.

Comment s'y rendre

Les villages autour d'Urdaibai ont une très bonne liaison routière et ferroviaire avec Bilbao. Dans le cas des transports en commun, il est toujours conseillé de consulter les horaires sur le site web de Bizkaibus et Euskotren car des modifications peuvent survenir.
 

  • Train

    La ligne Euskotren Bilbao/Atxuri - Gernika - Bermeo relie Bilbao à l’Urdaibai.

  • Autobus

    Vous avez plusieurs lignes de bus qui vont à Urdaibai. Depuis Bilbao, vous pouvez prendre cinq lignes : A3514 Bilbao - Amorebieta - Gernika, A3515 Bilbao - Amorebieta - Gernika - Bermeo, A3513 Bilbao - Hospital de Galdakao - Gernika - Lekeitio, A3523 Bilbao - Hospital de Galdakao - Gernika - Aulestia - Lekeitio et A3527 Bilbao.

  • Voiture

    Il y a quatre façons d'y arriver en voiture. Tout d'abord, par le corridor Amorebieta qui rejoint Gernika et Bermeo (routes BI-635 et BI-2235) ; deuxièmement, prendre le corridor Amorebieta qui relie Gernika et Lekeitio (BI-635 et BI-2238) ; troisièmement, par le corridor Bilbao qui mène à Mungia et Bermeo en suivant la route BI-631. Et enfin, vous pouvez prendre le corridor Getxo par les routes BI-634 et BI-2121 qui atteignent Mungia et Gernika.

Gastronomie

Où manger

Vous n'aurez aucun problème pour prendre votre petit déjeuner, déjeuner ou dîner autour d'Urdaibai. Dans les villages de la région, vous trouverez un large éventail de restaurants et de bars pour manger. Le plus grand village de la région est Gernika. Vous pourrez y déguster la gastronomie typique et acheter ses produits vedettes : les délicieux piments de Gernika et le fromage. Avec une matière première d'une telle qualité, il vaut la peine de suivre la route du pintxo.

Dans les faubourgs de Mundaka, Laida, Ajangiz, Forua, Ea et Ereño il y a aussi une large offre gastronomique, avec un bon rapport qualité-prix. Par exemple, les haricots de Nabarniz sont très célèbres, au cas où vous voudriez les essayer.

Logement

Où dormir

La plupart des hébergements que l'on trouve à Busturialdea sont l'agrotourisme, les maisons rurales et le camping. Dans les villages environnants il y a aussi quelques hôtels pour tous les goûts, selon le budget dont vous disposez.

Quoi qu'il en soit, si vous ne voulez être dans la région que pendant la journée, vous n'aurez pas de problèmes non plus. N'oubliez pas que Bilbao est à environ 30 kilomètres et que vous pouvez y passer la nuit si vous préférez être dans la capitale.

  • Il y a beaucoup de choses à voir et à faire dans les villages d'Urdaibai. Il est important que vous organisiez bien votre temps pour être en mesure de faire ce que vous voulez sans manquer quelque chose d’important. Vous allez adorer ce paradis naturel.

    • Situation

      Busturialdea

  • Si vous voulez visiter Busturialdea en profondeur, vous devrez faire plusieurs promenades. Nous vous recommandons de porter des chaussures confortables et de l'eau pour vous rafraîchir. En été, il est habituel de pratiquer le kayak dans cette région, alors, en plus de chaussures confortables, prenez des lunettes de soleil, chapeau et crème pour vous protéger du soleil car vous passerez de nombreuses heures à l'extérieur.

  • Le plus important festival de Gernika est le dernier lundi d'octobre. Ce jour-là, dès le matin, toutes sortes de produits locaux sont vendus sur le marché : légumes, légumineuses, fromages, Txakoli, ... Vous y trouverez tous les produits artisanaux que vous cherchez pour ramener chez vous en souvenir. En plus de la foire, de nombreux jeunes des villes du Pays Basque viennent à Gernika ce jour-là pour profiter d'une journée de fête jusqu'aux petites heures du matin.