angle-left San Juan de Gaztelugatxe, château de roche sur la mer

La récompense de l'effort en vaut la peine. Vous verrez l'un des paysages les plus singuliers et les plus beaux de cette côte si sauvage. Quand vous atteignez le sommet et sonnez la cloche de la chapelle, faites-le trois fois pour chasser les mauvais esprits.

Saint Jean de Gaztelugatxe rejoint le continent par un pont de pierre et une langue de terre formée de deux grandes arches. Le pont est transformé en une route étroite de 241 marches qui va d'un côté à l'autre, en zigzaguant, jusqu'au sommet où se trouve un pittoresque ermitage. Une fois que vous atteignez le sommet, vous verrez une clochette sur le mur avant de l'église. La légende raconte qu'en arrivant à Bermeo, Saint Jean a fait trois grands pas avant d'atteindre l'ermitage. Sur le dernier d'entre qui correspond à la dernière marche, se trouve son "empreinte", qui apporte de la chance à celui qui la touche.

Outre la beauté particulière du lieu, sachez que San Juan de Gaztelugatxe a des racines profondes parmi les «arrantzales» (pêcheurs en basque). A l'intérieur de l'ermitage, il y a des ex-voto pour les marins sauvés de la mer, des maquettes de bateaux en forme d'offrandes et des peintures représentant des bateaux au bord du naufrage. Pour vous donner une idée de son importance, aujourd'hui encore, les bateaux de pêche de Bermeo, lorsqu'ils sortent pour pêcher la bonite, font généralement plusieurs tours à bâbord et à tribord pour que le saint leur porte chance dans leur travail.

Si c'était déjà une destination touristique populaire, dans les temps récents il a gagné sa renommée comme Roche Dragon, le château et la maison de Daenerys Targaryen dans la série télévisée "Jeux de Trônes" (2017). Dans la fiction, l'ermitage est remplacé par un château imposant. Pas étonnant que ce scénario ait été choisi pour situer la maison de la Mère des Dragons. L'environnement magique de la côte, le sentier étroit qui monte jusqu'au sommet et l'énorme rocher qui se forme au milieu de la mer en font un endroit idéal pour représenter un endroit fantastique.

Histoire

Malheureusement, l'ermitage que nous voyons aujourd'hui n'est pas l'original. Au cours des siècles, l'église a subi de nombreux combats et incendies et a dû être reconstruite à plusieurs reprises. On croit que la première fut érigée au IXème siècle et aurait son origine avec les Templiers. Au XIIème siècle, elle devint un couvent. La dernière grande reconstruction a eu lieu après un incendie en 1983.

En raison de sa position stratégique sur la côte, Gaztelugatxe était un bastion pour la domination de la côte et avait un but défensif. En fait, il fut l'un des bastions de la résistance de la Seigneurie de Biscaye contre le roi de Castille, Alphonse XI au XIVème siècle.

En 1596, il est de nouveau attaqué, cette fois-ci par Sir Francis Drake et ses corsaires. Ils pillèrent tout ce qu'ils pouvaient et tuèrent le moine qui s'occupait de l'ermitage en le jetant du haut de l'île. Pendant la guerre civile, la célèbre bataille du Cap Matxitxako a eu lieu dans ses eaux.

Vous serez intéressé de savoir qu'en 1963, une image de la Vierge de Begoña, patronne de Biscaye et à laquelle on fait diverses offrandes florales, a été placée au fond de la mer.

Itinéraires

La route vers San Juan de Gaztelugatxe dure environ une heure et quinze minutes aller-retour et couvre près de 3 kilomètres. Pour ceux d'entre vous qui ont déjà visité la région en d'autres occasions, il est important de savoir qu'en raison de la faible stabilité du sol, il n'est plus possible de descendre sur le pont en voiture, donc l'itinéraire de la montagne devra être fait à pied. A cet effet, trois parkings ont été aménagés à côté de l'ancienne route et il faut descendre la colline. Que cela ne vous arrête pas parce que ça en vaut vraiment la peine.

L'apparition de Saint-Jean de Gaztelugatxe dans la série "Jeux de Trônes" (2011) en a fait une attraction touristique internationale avec beaucoup de visiteurs

Il y a deux itinéraires pour rejoindre San Juan de Gaztelugatxe à pied. Le premier, plus court, mais avec une descente abrupte, commence au restaurant Eneperi et descend le long d'un sentier qui combine terre et asphalte. Vous pourrez admirer l'incroyable panorama et vous reposer sur un des bancs de la zone.

La deuxième option, plus longue, conduit le long d'une route goudronnée sans passage de véhicules et offre un point de vue unique d'où l'on peut apprécier l'ensemble du paysage.

Afin de protéger la flore et la faune du milieu marin et terrestre, Gaztelugatxe a été déclaré en 1998 zone protégée en tant que biotope et zone spéciale de conservation (ZSC) en 2013. Ainsi, lors de votre promenade dans la région, n'oubliez pas de respecter la faune et la flore et emportez avec vous les déchets que vous produisez.

Comment s'y rendre

San Juan de Gaztelugatxe est situé sur la côte basque et bien qu'il appartienne à Bermeo, il est plus proche de Bakio. Il est nécessaire d'utiliser les transports publics ou privés pour accéder à la zone environnante, bien que vous deviez descendre à pied jusqu'au niveau de la mer. Ça en vaut la peine.
 

  • Autobus

    La société Bizkaibus offre plusieurs lignes qui mènent à San Juan de Gaztelugatxe. En été, vous pouvez aller depuis Bilbao (avec des arrêts à la Place Moyúa et Termibus) grâce à la ligne A3517, qui est prolongée jusqu' à Bermeo et dispose d’un arrêt près de Saint Jean. Entre Bermeo et Bakio, il y a des services qui couvrent la ligne tout au long de l'année, mais il est nécessaire de confirmer les horaires en cas de changement.

  • Voiture

    Depuis Bilbao, le trajet dure environ 45 minutes. La meilleure façon d'y accéder est de prendre la route BI-631 en direction de l'aéroport de Loiu. Une fois passé la municipalité de Mungia (vous n'avez pas besoin d'entrer dans le village), vous devez prendre la route BI-2101, direction Bakio, traverser le village de Bakio et aller jusqu' à San Juan de Gaztelugatxe. Vous ne pouvez pas vous perdre.

Gastronomie

Où manger

Comme nous savons que le trajet aller-retour de San Juan de Gaztelugatxe vous mettra en appétit, vous pourrez profiter de l'occasion pour déguster la cuisine côtière locale. En plus du restaurant en face de l'ermitage, vous pouvez choisir à Bakio, Bermeo et Mundaka, parmi plusieurs restaurants offrant des menus typiques de la région. Nous vous recommandons d'essayer le marmitako, un ragoût de bonite avec pommes de terre, oignons, poivrons et tomates du pays, les chipirons ou le merlu à la koxkera, un plat très typique fait avec des oeufs, des asperges, des pois et des palourdes. Arrosez-le d'un Txakoli de Biscaye et vous verrez quel délice ! 

Quoi qu'il en soit, pour la promenade à pied à San Juan de Gaztelugatxe, il ne serait pas superflu de prendre un «hamaiketako» comme nous l’appelons ici, un casse-croûte, pour reprendre des forces et profiter de ce lieu charmant en toute liberté.

Logement

Où dormir

En plus du déjeuner, à Bermeo, Bakio et Mundaka vous trouverez différents hébergements pour vous reposer et dormir dans la région. Des gîtes ruraux surplombant la côte, des sites d’agrotourisme, des hôtels à l'intérieur des villages ou des auberges pittoresques, selon votre budget. Si vous voulez vivre une expérience de connexion absolue avec la nature, essayez de séjourner dans un camping local.

Gardez à l'esprit que San Juan de Gaztelugatxe est actuellement l'une des attractions touristiques les plus visitées de Biscaye, alors n'oubliez pas de réserver votre hébergement à l’avance, surtout en haute saison, en juillet et août.

  • Le meilleur moment pour visiter est au printemps et à l'automne, car en été c’est généralement très fréquenté. Si vous pouvez venir tôt le matin ou en fin d'après-midi, c’est mieux car habituellement plus calme à cette heure de la journée et la lumière du soleil couchant avec de telles vues vous laissera la bouche ouverte.

    • Horaire

      Pendant les mois de juillet et août, il y a un point d'information près de l'ermitage pour ceux qui souhaitent connaître la région. Les heures d'ouverture de ce bureau sont du lundi au dimanche : 10h00-14h00 et 15h00-18h00.

    • Situation

      Bermeo

  • Pour marcher le long du sentier et monter les 241 marches jusqu' à l'ermitage, il est important de porter des vêtements et des chaussures confortables. Gardez à l'esprit que vous marcherez sur un terrain très accidenté. Nous vous recommandons d'apporter de l'eau pour vous rafraîchir pendant le voyage.

    Cet itinéraire nécessite une activité physique importante, il est donc déconseillé aux personnes ayant des problèmes de santé ou des difficultés pour marcher, ainsi qu’aux enfants qui nécessitent une poussette. En été et par temps ensoleillé, n'oubliez pas d'apporter un écran solaire pour éviter les coups de soleil. 

  • Il y a plusieurs fêtes tout au long de l'année qui comprennent une visite à l'ermitage de San Juan de Gaztelugatxe depuis les villages voisins.

    Saint Jean. Le 24 juin. Il y a un pèlerinage traditionnel qui est particulièrement populaire auprès des habitants de Bermeo. 

    Saint Ignace de Loyola. Le 31 juillet. Il y a un pèlerinage depuis le village d'Arrieta.

    Saint Jean l’Egorgé. Le 29 août. Le pèlerinage se fait à partir du village de Bakio qui célèbre en ces jours-là les festivités de Saint Jean l’Egorgé.