angle-left Les pintxos, un 'culte' bien à nous

Nous, les Biscayens, aimons tellement manger que nous avons fait de la gastronomie notre culte. Il y a un "rituel" que nous pratiquons avant de passer à table : le poteo. Cette tradition est basée sur le fait d'aller de bar en bar, en dégustant des pintxos que nous accompagnons avec des txikitos de vin ou des zuritos (petits verres) de bière.

Les pintxos étaient de simples collations au début, mais maintenant ils sont devenus de véritables stars de la nano-gastronomie. Si vous venez en Biscaye, vous adorerez aller à leur découverte de bar en bar, et vous en trouverez un large choix. Les comptoirs de nos bars regorgent de ces petits snacks, de l'omelette traditionnelle à la pomme de terre aux œuvres d'art complexes de la cuisine contemporaine.

Traditionnellement, on appelait "txikiteros" les groupes qui buvaient des "txikitos" après le travail. Les Txikiteros sont maitres dans l'art du poteo. Traditionnellement, ce sont des groupes qui se réunissaient à la fin de leur journée de travail pour prendre des txikitos. De nos jours, tout le monde peut pratiquer ce sport particulier. Les txikiteros connaissent tous les bars des rues de Bilbao, et ils ont leurs propres itinéraires. Les week-ends, des txikiteros de tous âges parcourent ces "circuits". Dans chaque bar, ils chantent, ce qui apporte une ambiance festive. Le 11 octobre, en plus de célébrer le jour de Begoña, c'est le jour du Txikitero. Après leur offrande à l'image de la Vierge, située entre les rues Santa María et Pelota dans la Vieille Ville de Bilbao, les txikiteros sortent de poteo dans les Sept Rues, en chantant à plein poumons.

Itinéraires

A Bilbao nous avons des milliers de bars, et si votre objectif est d'essayer des pintxos de styles différents, nous vous proposons six itinéraires principaux au travers de la ville. Le circuit traditionnel traverse la Vieille Ville. Près de 200 tavernes vous y attendent, dont les plus emblématiques sont sur la Place Neuve et la Place Unamuno, ainsi que dans les rues Santa María, Somera ou Jardines, entre autres. Les établissements les plus anciens cuisinent depuis plus d'un siècle et chacun a sa spécialité.

Nous vous proposons six itinéraires principaux pour essayer pintxos de styles différents

Si vous êtes un passionné de football, vous serez intéressé par la rue qui va à San Mamés, la rue Poza. Les jours de match, une ambiance festive et jeune est palpable, et le poteo devient obligatoire avant le match.

A côté de la Gran Vía, la rue piétonne Ledesma vous offrira une autre ambiance : parmi ses nombreux et anciens établissements vous trouverez un public plus adulte, entre autres de nombreux hommes d'affaires. Dans la région de la Députation, de l'autre côté de la Gran Vía, les pintxos les plus traditionnels vous attendent, ainsi que les dernières tendances en matière de nano-gastronomie. En semaine, la clientèle est composée de professionnels, tandis que les week-ends l'ambiance est plus familière.

Les alentours du Musée Guggenheim ont également leur propre parcours de pintxos. C'est le choix favori de nombreux touristes, car il abrite de nombreuses attractions et services d'intérêt. Dans ce quartier résidentiel de l’Ensanche, les rues Heros, Lersundi, Iparragirre, Henao, Mazarredo et Máximo Agirre vous offriront les pintxos les plus cosmopolites de Bilbao.

Le quartier de Garcia Rivero garde un charme particulier. Ses rues vous éblouiront avec leurs pintxos exquis. Près d’Indautxu et de la Place Arriquibar, ses nombreux établissements vous proposent toutes sortes de petits et grands snacks.

Comment s'y rendre

Gastronomie

Où manger

Vous aurez du mal à choisir parmi la variété des bars de Bilbao. Pour goûter l'essence des plats les plus traditionnels, nous vous recommandons de visiter la Vieille Ville. Sur la place Unamuno, par exemple, vous avez le Bar Bacaicoa. Fondé en 1965, il nous enchante depuis plus d’un demi-siècle avec ses Chorizos de l’Enfer et ses Champignons à la Gloire ou au Purgatoire. Dans la même zone, la taverne Joserra conquiert nos palais depuis 1924.

Cependant, si vos goûts sont plus respectueux de la mer, venez à la taverne Fermín, rue Iturribide (très proche d'Unamuno). La matière première de ses pintxos provient de la mer, le cabillaud étant l'ingrédient vedette. A Muñoz María, le bar Baste est spécialisé dans les moules. Le périmètre de la Place Neuve est également recommandé, surtout le dimanche, car dans la chaleur du marché traditionnel, les bars sont habillés de gala. Le bar Bilbao a une histoire de près d'un siècle, alors y entrer, c'est remonter dans le temps, pintxo en main.

  • Bilbao a des milliers de bars et restaurants. Restez tranquilles : il existe de nombreuses variétés de cette friandise miniature à votre disposition, froides ou chaudes, sucrées ou salées. L'offre est inépuisable. Prêt pour une expérience inoubliable?

  • Pour commencer, choisissez un itinéraire et consacrez-lui du temps. Chaque itinéraire a son propre charme et il vaut la peine de découvrir l'offre succulente de chaque établissement. Nous vous recommandons de vous rendre à l'office du tourisme pour obtenir un plan qui vous guidera au travers de la ville. Il est également conseillé d'apporter de l'argent comptant, car vous dépenserez beaucoup pour ces collations irrésistibles. De nombreux touristes choisissent de manger des pintxos au lieu de déjeuner.