angle-left La Ría, l'épine dorsale de Bilbao

Autrefois, l'Arenal était le cœur de la capitale. Les navires étaient chargés et déchargés dans ses jardins. Les quais servaient à entreposer les marchandises des navires. Le trafic de navigation atteignait l'Arenal par le fleuve et les ponts étaient mobiles, pour ne pas gêner le trafic et aussi pour pouvoir traverser d'un côté à l'autre.

Le Musée Guggenheim Bilbao et le Palais Euskalduna ont été construits au même endroit que les anciens chantiers navals. C'est un hommage clair à la tradition industrielle. La grue La Carola, de couleur rouge vif, est aussi un témoin du passé, près du pont d'Euskalduna. A l'origine, tous les ponts de la ville étaient mobiles pour ne pas gêner le trafic fluvial. Dans le cas du Pont Perrochico, disparu, et qui se trouvait près de l'Hôtel de Ville, il fallait payer une monnaie de 5 centimes (« perra chica ») pour le franchir, de là son nom.

Sur le Paseo de Uribitarte, vous pouvez voir les anciens entrepôts portuaires près du bâtiment des douanes, où étaient perçues les taxes douanières sur les marchandises arrivant par la mer. Le quartier d'Olabeaga était plein de chantiers navals et de leurs ouvriers. En outre, c’était le lieu de réparation des filets de pêches et d’entreposage du poisson frais provenant des chalutiers. En 1969, le Canal de Deusto a été inauguré, ce qui a allégé le trafic des amarrages à Bilbao. À Zorroza, vous pouvez voir les restes de l'ancienne usine de farine Les Moulins Basques, l'un des bâtiments les plus importants du patrimoine industriel de Biscaye.

A côté d'Errontegi (Barakaldo), les hauts fourneaux de Biscaye (1902) furent le grand symbole du travail dur, on peut voir ses restes bien que les hauts fourneaux furent déplacés à Sestao. Dans la dernière partie de son parcours, le Nervión converti en Ibaizabal, passe sous le Pont Biscaye, l'arc de triomphe en fer de Biscaye, déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 2006.

Itinéraires

La Ría divise Bilbao en deux moitiés, mais cela ne signifie pas que les deux rives ne soient pas reliées. En fait, il y a dix ponts importants qui unissent les rives droite et gauche. Nous vous proposons de faire cet itinéraire à pied pour que vous puissiez tous les découvrir.

La Route des Ponts vous conduira du Pont de San Anton dans la Vieille Ville au Pont Frank Gehry dans Zorrotzaurre

Nous partons du pont de San Antón, dans la Vieille Ville. Ici, entraient les mules et elles repartaient pour la Castille chargées du fer de Biscaye et d'autres marchandises étrangères. Traversez le pont et entrez dans Bilbao La Vieille.

Nous vous recommandons de descendre les escaliers et de prendre la courte promenade jusqu'au Pont de la Ribera. De là, vous aurez la possibilité de prendre une belle photo de l'imposant Marché de la Ribera.

Plus loin, vous trouverez le Pont de la Merced, qui relie l'église de la Merced, reconvertie en salle Bilborock, à la Vieille Ville. Cette ancienne église est aujourd'hui utilisée pour des concerts, des spectacles culturels et des répétitions musicales. Depuis le Pont de la Merced vous arriverez au théâtre Arriaga. De là, vous verrez le Pont de l'Arenal, plein de vie. Vous verrez également la fabuleuse façade de la Gare de La Concordia de la FEVE et, à côté, le bâtiment de la Sociedad Bilbaína (1839) qui crée un contraste saisissant avec sa coupole originale.

Nous arriverons à l'Hôtel de Ville par les jardins de l'Arenal et devant nous, nous verrons le Pont de la Mairie. Autrefois, ce pont s’ouvrait largement pour ne pas gêner la navigation. Il est scellé aujourd'hui. En continuant la promenade par le Campo Volantín, vous arriverez au Pont de Zubizuri, de Santiago Calatrava, qui rappelle un bateau à voile.

Nous approchons du Pont de La Salve, un nom emprunté aux prières des marins qui regardaient vers la Basilique de Begoña. Sur le pont, un œil de lumière donne la bienvenue aux véhicules entrant à Bilbao. En quittant le Musée Guggenheim Bilbao, vous verrez la passerelle Pedro Arrupe, dont la structure en bois relie l'Université de Deusto à la Place Euskadi.
Depuis la passerelle, vous pouvez prendre une belle photo du musée de Guggenheim, avec des reflets de la rivière elle-même qui ondulent sur les vagues de titane du musée. A proximité de la Tour Iberdrola, vous découvrirez le Pont de Deusto de l'architecte Ricardo Bastida, qui relie le quartier de Deusto à Abando. De tous les ponts de Bilbao, c'est le seul qui peut continuer à s’ouvrir.

Continuez le long du quai Evaristo Churruca et après avoir passé le Palais Euskalduna, vous arriverez au pont du même nom. L'édifice du Tigre à Deusto et la grue Carola, haute de 60 mètres et située sur les quais du Musée maritime, ouvrent la voie à la Ria qui part se jeter dans la mer. C'était le dernier pont de Bilbao jusqu'en 2015, date de l'inauguration du pont Frank Gehry, en hommage à l'auteur du Guggenheim, qui relie Deusto à Zorrozaurre.

Comment s'y rendre

Il n'est pas logique de commencer cette route en voiture à partir du pont San Anton, car il est compliqué de trouver une place de stationnement à proximité. En revanche, les transports publics vous offrent de nombreuses possibilités.
 

  • Train

    Si vous venez de Donostia-San Sebastián ou par la ligne 3 Lezama-Kukullaga, l'Euskotren peut être une bonne option pour vous car les deux lignes s'arrêtent à la station Casco Viejo. D'autre part, si vous venez de Bermeo, vous devez descendre à la station Atxuri, à cinq minutes du pont San Antón.

  • Metro

    Vous arriverez rapidement à San Antón en descendant à la Station Vieille Ville et en sortant par la Place Unamuno.

  • Tramway

    L'arrêt Ribera du tramway de Bilbao vous laisse tout près du pont San Antón.

  • Autobus

    Près de San Antón vous avez un arrêt de Bizkaibus où arrivent les lignes A3613 et A3622 et aussi de Bilbobus où s'arrêtent les lignes 11, 22, 40, 50, 56, 58, 75, 77 et 85.

Gastronomie

Où manger

Autour du Nervión, vous avez un large choix de cuisines. Si vous cherchez à goûter la cuisine typique de Bilbao, nous vous recommandons de regarder l'offre des restaurants autour de la rue Ribera, dans la Vieille Ville. Vous aurez du mal à choisir entre riz, crèmes, viandes, fruits de mer frais, haricots, etc. En vous éloignant du centre, vous trouverez une offre gastronomique plus commune.

Logement

Où dormir

Dans la zone comprenant les ponts de San Antón et de l’Arenal, dans le district d'Ibaiondo, les auberges et pensions sont les offres les plus courantes pour dormir. Elles sont situées dans de petites ruelles, il sera donc important d'emporter un plan ou un GPS avec vous pour les localiser facilement car la Vieille Ville est un vrai dédale.

Au fur et à mesure que vous vous éloignerez du centre, vous découvrirez les hôtels et verrez comment les prix varient. Plus on s'éloigne, plus l'hébergement sera bon marché. Quel que soit votre choix, nous vous recommandons de réserver à l'avance pour éviter des problèmes de dernière minute.

  • La Ria de Bilbao peut être visitée de plusieurs façons. Si vous voulez le faire calmement, nous vous encourageons à le faire à pied. Si vous préférez d'autres options, vous pouvez louer une bicyclette pour vous promener tranquillement.

  • Si vous vous décidez à faire cette promenade des ponts de la Ria, nous vous recommandons de porter des chaussures confortables et une charge légère car vous marcherez plusieurs kilomètres d'un point à un autre. Gardez à l'esprit qu'il fait plus froid près de la berge que dans l'intérieur de la ville, donc si vous faites cette promenade en hiver, n'oubliez pas de porter les vêtements appropriés.